Quelles astuces pour ouvrir un barbershop ?

Les barbershop ou salons de coiffure pour homme, sont des établissements spécialisés dans la coupe et l’entretien des cheveux et de la barbe masculins. Historiquement, les barbershop étaient des espaces où les hommes se réunissaient pour discuter, se faire coiffer et partager des nouvelles. Aujourd’hui, ces salons se sont réinventés et sont devenus des lieux où les hommes veulent une coupe de barbe et de cheveux élaborée et une bonne expérience sociale. Quelles astuces pour ouvrir un barbershop ?

Comment réaliser une étude de marché avant d’ouvrir son barbershop ?

La première étape pour commencer à manier une tondeuse professionelle dans son barbershop est la réalisation d’une étude de marché digne de ce nom. Pour réaliser son étude de marché, il faut:

A lire également : Yeux hazel : caractéristiques et origine de cette couleur

  • Identifier les habitudes de consommation et les grandes tendances du secteur : qui va chez le barbier, combien de fois par an, quel est le budget moyen par client, quelles sont les tendances, etc.
  • Se familiariser avec l'offre déjà présente sur le marché dans lequel on souhaite investir : combien de salons sont déjà présents, quel est leur chiffre d’affaires, etc
  • Evaluer la demande au niveau local afin de déterminer si le marché est assez large pour supporter l'arrivée d'un nouvel entrant

Quelles sont les différentes étapes pour créer un plan d'affaires solide ?

Le business plan est un passage obligé pour tout entrepreneur.

L’emplacement

Pour être repéré, le salon de barbier doit être suffisamment visible par les passants. L’emplacement idéal ici reste une rue commerçante. Le plus important est qu'il soit exposé et facile à repérer pour les hommes qui recherchent ce service. 

A lire aussi : Sweats personnalisés d’entreprise : est-ce pour une communication interne ou externe ?

Pour choisir son local, il faut vérifier qu'il a: 

  • une bonne isolation phonique et acoustique;
  • la présence d'un parking à proximité du local;
  • un bâtiment bien entretenu et en bonnes conditions;
  • une surface adaptée à la capacité d'accueil désirée;

Le financement

L’investissement initial pour lancer son salon barbier est conséquent. Si les fonds propres ne suffisent pas, l'astuce est d’avoir recours à l’un ou l’autre de ces moyens de financement suivants :

  • se tourner vers une banque afin de souscrire un crédit professionnel;
  • le financement participatif ou crowdfunding de don;
  • les aides destinées aux créateurs et repreneurs d’entreprise.

Marketing et opération

Il convient, dès le projet de création d’entreprise formalisé, de se pencher sur le plan marketing. L'intéressé doit recenser l’ensemble des actions à mettre en œuvre pour acquérir et fidéliser sa clientèle. Avant l’ouverture, il doit penser à définir des actions qui vont permettre de se faire connaître et créer l’événement. 

Il peut par exemple envisager une distribution de flyers, une campagne dans la presse locale, une réduction sur les tarifs la semaine de l’ouverture. Pour fidéliser la clientèle, l'astuce est de proposer une carte de fidélité. 

Aperçu des réglementations locales et des licences nécessaires

Un barber shop se doit également de respecter les règles d’hygiène en vigueur. Il ne faut pas oublier qu’il n’est pas possible d’ouvrir un salon de coiffure homme sans diplôme. Pour monter son barber shop, il faut avoir suivi l’une des trois formations suivantes et avoir obtenu le diplôme qui s’y rapporte :

  • brevet professionnel de coiffure
  • brevet de maîtrise de coiffure
  • diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans un domaine directement lié à celui de la coiffure.

Cependant si on n'a aucun de ces diplômes mais qu’on peut justifier de 3 ans de pratique dans le secteur, il est possible de faire valoir son droit à ouvrir un barber shop. Par ailleurs, pour ouvrir un barber shop, il faut obligatoirement s’inscrire au répertoire des métiers à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. 

Quels conseils pour concevoir l'espace du barbershop ?

Pour bien aménager son barbershop, il faut:

  • Un fauteuil barbier confortable et malléable;
  • Un poste de coiffage;
  • L'espace d'attente pour faire patienter les clients;
  • Les espaces de rangement et d'exposition pour vendre des produits complémentaires.

Comment gérer le personnel d’un barbershop ? 

Rien ne vaut une entreprise qui possède des employés qualifiés et passionnés. Il faut donc :

  • commencer par recruter des coiffeurs qualifiés;
  • impliquer l'équipe du salon de coiffure dans la prise de décision;
  • récompenser l'équipe lors des journées où elle a été efficace. 

Offrir à ses collaborateurs des opportunités de formation et favoriser un environnement de travail positif est aussi nécessaire. Le patron du barbershop doit également pouvoir retenir les employés qui ont le plus de talent pour le bon fonctionnement du salon. 

Les services et la tarification

Les tarifs d’un barbershop varie généralement d’une coupe à une autre. 

  • Pour une coupe traditionnelle de la barbe: entre 20 et 30 euros
  • Pour tailler la moustache: une dizaine ou une quinzaine d’euros;
  • Pour un rasage complet: entre 25 et 35 euros 

Pour avoir une offre unique, certains salons proposent sous forme de forfait, des prestations comme des gommages ou des soins avec une serviette chaude et un masque pour un moment bien-être et détente. D’autres coiffeurs barbiers peuvent également proposer des méthodes d’épilation traditionnelles à la cire ou aux ciseaux.

Quelles stratégies pour promouvoir son barbershop ? 

Pour attirer et fidéliser les clients, il faut miser sur le marketing en ligne et hors ligne. Le marketing en ligne vise à faire connaître les services du salon et à créer une image. Ainsi le salon doit disposer d’un site internet et d’une plateforme sur les réseaux sociaux. 

Cette stratégie digitale a pour but d’attirer plus de clients, de satisfaire leur demande et de se faire connaître. Le marketing hors ligne est basé sur le bouche-à-oreille, car la meilleure publicité reste un client satisfait. Mais il est aussi possible d'organiser des journées portes ouvertes, de distribuer des flyers, etc.

Quels conseils pour créer une expérience client mémorable ? 

Pour créer une bonne expérience client, cela passe par: 

  • Le service à la clientèle: Pour le service client, il faut un accueil chaleureux, une écoute attentive et une bonne communication avec le client. 
  • L'ambiance du barbershop: Pour l’ambiance, il faut une belle décoration des différentes pièces, une musique ambiante, un cadre propre et confortable ainsi qu’une bonne odeur. 
  • Les relations durables avec les clients: Il est important de maintenir le contact avec les clients à travers les réseaux sociaux ou en les invitant lors des moments spéciaux du salon. 

Quels conseils pour une gestion financière efficace d’un barbershop ? 

Pour gérer efficacement un barbershop, l'astuce est de tenir les livres de compte. Pour cela, il faut :

  • utiliser un logiciel de comptabilité pour enregistrer régulièrement toutes les entrées et sorties d’argent;
  • surveiller les niveaux de stock et utiliser la méthode FIFO 
  • être capable d’établir des budgets mensuels et des budgets annuels. 

Quels conseils pour rester compétitif dans son barbershop ? 

Pour rester compétitif dans un domaine comme celui des salons de coiffure, il faut rester attentif au niveau des tendances. Pouvoir adapter son offre en fonction de l’évolution de la demande est l’un des aspects les plus importants. Un bon barbershop doit donc pouvoir constamment se réinventer.